DE SYDNEY A LJUBLJIANA, SOLIDARITE POUR LA LIBERATION DES ANARCHISTES SERBES

http://asi.zsp.net.pl/de-sydney-a-ljubljiana-solidarite-pour-la-liberation-des-anarchistes-serbes/

Campagne pour le libération des anarchistes serbes
Message d’information #2

1) AUSTRALIE

Les compagnons de la section de l’AIT en australie ont organisé un piquet devant le consulat de Serbie a Sidney en Australie vendredi 11 septembre.

Vidéo ici :

http://asi.zsp.net.pl/video-from-sydney-protest/

Pour télécharger la vidéo :

vidéo lourde link :

http://dl.getdropbox.com/u/766685/ASF%20vids/asf1.wmv

LETTRE OUVERTE AU CONSULAT DE SERBIE, Australie

Nous demandons la remise en liberté par le gouvernement serbe de Ratibor Trivunac, Tadej Kurepa, Ivan Vulović, Sanja Đokić et Nikola Mitrović, membres de l’Initiative Anarcho-Syndicaliste (ASI). Nous protestions contre leur arrestation injuste et et la détention de nos compagnons sur des charges fabriquées, que l’ASI a dénié avec véhemence (http://slackbastard.anarchobase.com/ ?p=7227).

Cette attaque contre l’ASI, et par extension contre l’Association Internatonale des Travailleurs, est une attaque contre le mouvement organisé du travail partout. Tous ceux qui s’opposent a ce systeme devraient se sentir concernés par la tendance d’étiquetter “terrorisme” toute forme d’opposition. La derniére escalade dans l’oppression par le gouvernement Serbe vient aprés qu’un membre de l’ASI ait été arrêté pour le délit trivial d’avoir brûlé un drapeau américain.

Tout ceci ne restera pas sans publicité au niveau international. Aujourd’hui même, en coordination avec cette3 actoinm des compagnons protestent devant le consulat serbe en Grande Bretagne.

Anarcho-Syndicalist Federation Melbourne 11/9/2009

2) Protestation de solidarité á Vienne (11 septembre)

Suite à l’arrestation de 6 personnes à Belgrade, une nouvelle manifestation de protestation était organisée cette semaine à Vienne (autriche). Malgrés un légére pluie, la manif est partie de la place Schwedenplatz à travers la ville, vers l’ambassade de Serbie sur la Karlsplatz.

Le personnel de l’ambassade, apparement terrifié par ces 40 manifestants, a dû faire appel à une équipe de la police spéciale (WEGA) et a refusé d’accepter de prendre nos lettres de protestations. Comme lors de la précédente manif, la lourde porte du bâtiment “Otto Wagner Bau” (qui héberge l’ambassade NDT) est restée fermement close et des visages livides pouvaient être entr’aperçus derriére les rideaux du second étage.

Les protestataires ont alors appellé les lignes de l’ambassade, tout en restant devant leur porte. Etrangement, personne n’a répondu à nos appels. Peut être l’ambassadeur Dragan prefére t il recevoir nos lettres par fax ?

Pendant le trajet vers l’ambassade, quelques 800 tracts en anglais et allemands ont été distribués.

2) Protestation a Londres (Grande Bretagne)

Une douzaine de personne ont organisé un piquet devant l’ambassade de Serbie à Londres vendredi 11 septembre pendant la pause d’éjeuner. Rien de tel qu’un court rapport d’info. Des membres de la section britannique de l’AIT (Solidarity Federation) et de la section allemande de l’AIT (FAU), avec le soutien de membres de la London Anarchist Federation, du groupe libertaire étudiant “Autonomy & Solidarity “ et d’autres .

Le personnel de l’ambassade a été un peu surpris puis a manifesté un vif intérê pour les procédures, le harassement policier débutant dès notre présence à l’extérieur de l’ambassade, pendant une demi heure. Tout d’abord le Groupe policier de protection diplomatique – tout exibant des badges indiquant leur soutienà l’armee britannique en Afghanistan – est venu nous dire que la manifestation était illégale, et que nous devrions nous disperser. Puis ils nous annoncé qu’il s’agissait d’une “” “situation de troubel à l’ordre public ”, et ceci malgré notre attiude plutôt tranquille et pacifique. Enfin ils ont prétendu que nous obtruions la chaussée, alors qu’il n’y avait quasiment aucun piéton, et nous ont demadé de traverser la rue (vers un bout de trottoir étroit où des gens étaient en train de marcher.) Nous avons organisé une “rotation des interlocuteurs” avec le flic, au fur et a mesure qu’il changeait ses arguments et il a finit par se retirer pour parler avec son chef. A ce momentm il y avait 6 policiers armés présents sur place.

Nous avons montré un letter de protestation et la porte de l’ambassade s’est immédiatement ouverte. Aprés une autre demi-heure le municipal de service – un seul – a fini par se pointer avec un Officier de soutien – le flic en plastique – à la remorque. Nous étions devenus un “risaue sécuritaire”, apparement parce que se tenir face à une ambassade pourrait servir de couverture pour d’hypothétiques activités criminelles. Nous en sommes alors arrivés au prétendu risque des dommages criminels que nous pouvions commetre : les “bases raisonnables de la suspicion” de notre flic venaient du fait que nous mentionnions dans notre tract … un acte criminel ayant endommagé l’ambassade Grèce de Belgrade durant un piquet !

Ceci était exposé comme un stratagème évident quand notre flic est devenu impatient et a laché le texte légal qui nous menaçait tous d’être arrêtés si nous ne traversions pas la route. Nous avons continué a argumenter pendant que nous nous rendions de l’autre côté, ayant achevé ce que nous avions prévu de faire. Nous sommes restés finalement quelques deux heures, forçant le flic et son adjoint en plastique (qui ressemblait à un entrepreneur en batiment avec sa tête chauve et son gilet de sécurité jaune fluo) à garder l’ambassade de la menace odieuse de remettre en main propre une lettre avant que nous ne partions.

Quelques 4 heures de temps de la police ont donc été dépensé pendant le déroulement de cette manifestation et la rédaction de ce rapport (rédigé pendant l’action). Ce qui est déjà en soit un résultat.

3)Un groupe de professeurs de Belgrade écrit une lettre ouverte en défense des personnes arrêtées

Un groupe de professeurs de’Université de Belgrade, avec d’autres personnes du milieu de la culture, a envoyé un lettre ouverte exprimant leur préoccupation devant l’annonce que 6 personnes avaient été arrêtées à Belgrade sous l’accusation de terrorisme international.

Les professeurs critiquent “l’arrière plan politique du double discours” appliqué dans ce cas. Ils ont aussi pointé que leur soutien ne signifiait pas qu’ils supportaient l’acte de vandalisme contre l’ambassade grecque.

Les signataires ont fait référence à la manifestation du 21 février 2008, aprés la déclaration d’indépendance du Kosovo. L’ambassade US à belgrade avait alors été gravement endommagée par un incendie et une personne avait été tuée. Or personne n’aété accusé de crime sérieux dans ce cas-ci.

En contrastem les autorités serbes ont caractérisé les dommages contre une fénêtre avec deux bouteilles incendiaires qui ne se sont pas allumées comme un acte de “terrorisme international”.

Les signataires disent que le Code criminel de la République de Serbie a besoin d’être mis à jour. Ils mentionnent également dans leur lettre la responsabilité de ceux qui ont commis des génocides et des crimes de guerre.

Les professeurs et figures publiques ont exprimé leur préoccupation à propos des différentes disposition légales qui ont été prises dans ces deux cas, et avec les efforts politiques de l’actuel gouvernement d’améliorer leur scores dans l’aile nationaliste de l’électorat. Ils déclarent “tout ceci a l’effet de favoriser et renforcer les tendances chauvines et d’extrême droite de notre société”.

Le texte complet (en serbe) peut être lu ici : http://asi.zsp.net.pl

4) Manifestation a Ljubliana (slovénie)

Une quarantaine d’anarchistes se sont rassemblés dans le centre de Ljubliana jeudi 10 septembre au soir pour manifester leur solidarité avec les anarchistes détenus à Belgrade.

L’objectif de notre action était d’exprimer notre soutien inconditionnel à l’Initiative anarchosyndicaliste de Serbie et à nos compagnons détenus, d’informer le public de la répression contre les organisations autonomes de travailleurs et de faire pression sur les autorités Serbes pour qu’elles arrêent immédiatement leur mascarade.

Nous avons marché avec des drapeaux rouges et noirs à traversles rues vers l’ambassade de Serbie. Des graffitis de solidarité ont été écrit à l’entrée de l’ambassade “Liberté pour les anarchosyndicalistes” et “Mort à l’Etat !”

Des déclaration de la Fédération pour l’Organisation Anarchiste ont été distribuées et collées sur les murs de l’ambassade. La police a fait son apparition dix minutes après que l’action se soit achevée avec succès. Les activistes ont donc pu éviter la repression et le conflit avec la police. Après l’action les activistes se sont dispersés dans la nuit.

Déclaration en soutien avec les activistes de l’ASI-AIT, Serbie

Cinq militants de l’Initiative Anarcho-Syndicalists (ASI-AIT) Tadej Kurepa, Ivan Vulović, Sanja Dojkić, Ratibor Trivunac et Nikola Mitrović ont été arrestés par les autorités serbes le 4 Septembre 2009. Ils ont été accusés de terrorisme intenational (qui dans le code pénal serbe est dans la même catégorie que le génocide …). Les fondements de l’accusation est la suspicion que les personnes arrêtées auraient été impliqées dans une récente action où deux cocktails molotovs ont été lancé contre le bâtiment de l’Ambassade de Grèce à Belgrade. Le procureur a placé nos compagnons en détention pendant 30 jours. Si la court décide qu’ils sont coupables de ce don’t ont les accuse, ils sont menacés de 3 à 15 ans de prison.

Ces arrestations complètement arbitraires et les charges montées de toutes pièces contre nos compagnons détenus s’inscrivent dans une pression ouverte et constante de l’Etat contre l’ASI-AIT. Ce nést pas un hasard si précisément parmi les personnes arrêtées figurent les membres du syndicats qui ces derniers temps ont été les plus exposés publiquement. A travers les activités organisées pour les intérêts des travailleurs, ceux qui sont encore et toujours séparés du fruit de leur labeur, le syndicat a gagné ces derniers temps un soutien considérable, une confiance et une cr’dibilité accrue, exactement tout ce dont la clique des politiciens serbes corrompus est dépourvue.

Afin de dissuader la menace politique que pourrait représenter un mouvement syndicaliste organisé de manière autonome, cette clique a décidé, dans ce temps de sa totale banque route politique, de trouver refuge dans des méthodes qui a pourtant été rejetté y compris par ces mentors occidentaux. Dans un effort pathétique pour réduire au silence nos compagnons, ceux ci ont donc été jettés en prison sous l’accusation de “terrorisme international”.

Les arrestations et le harcèlement des militants anarchosyndicalistes et de ceux qui sont affiliés avec eux est la face réélle de la serbie contemporaine , de cet état qui reste sur les cendres du nélibéralisme et qui continue de défendre son projet d’approfondissement de l’exploitation et de l’asservissement. Cela représente un pas de plus vers l’établissement d’un modèle encore plus dur de gouvrenance répressive qui est décidée à utiliser tous les moyens disponibles pour faire taire ceux qui leur renvoient leur image hideuse dans le miroir.

La Fédération pour l’Organisation Anarchiste exprime sa solidarité avec nos compagnons détenus, offre son soutienet don aide inconditionnel et se joint aux appels pour leur liberté immédiate et le retrait de ces absurdes accusations.

Liberté pour tous les prisonniers !

Federation for anarchist organizing

Ljubljana, 10. 9. 2009

5) Groupe facebook de la campagne de solidarité internationale

Les compagnons du groupe de solidarité internationale ont crée un groupe Facebook, pour ceux qui voudraient être tenus informés de ses activités par ce moyen :

http://www.facebook.com/home.php#/g…

Campagne internationale de solidarité avec les anarchistes Serbes

http://asi.zsp.net.pl/

Pour être tenu des actions a venir en France : contact ( A t ) cnt-ait.info

Pour participer à la caisse de solidarité, face aux frais de défense à venir :

Chéques à l’ordre de CNT-AIT, mention “solidarité ASI-AIT” au dos, à envoyer à :

_CNT AIT _108 rue Damrémont _75018 PARIS

Une attaque contre l’un d’entre nous est une attaque contre tous !

This entry was posted on Monday, September 14th, 2009

Tags:

Comments are closed.